Dans la série « tournages de rêves pour Maintenant j’aime le lundi » je demande : métier ostréiculteur !

Laurent nous a accueilli dans sa cabane à huitres sur le bassin d’Arcachon, plus précisément au Cap Ferret : en effet, il fait partie des quelques cabanes à huitres du village de l’Herbe adorées des touristes, mais aussi des locaux puisqu’on peut y déguster des huîtres fraichement sorties des parcs à huitres du bassin situés à quelques centaine de mètres de là.

Mais pour nous, pas question de se dorer la pilule devant un bon plateau de fruits de mer ! Nous sommes venus pour découvrir et apprendre le métier d’ostréiculteur ! Laurent nous a donc embarqué en bateau direction, les parcs à huitres du bassin pour découvrir les différentes étapes de la production de l’huitre !

« Novices du fruit de mer », nous avons pu poser toutes nos questions au capitaine :

A quoi correspondent les numéros des huitres ?

Quel est le cycle de production et le cycle de vie d’une huitre ?

Comment les ostréiculteurs perçoivent-il les arrêtés prefectoraux concernant la consommation des huitres du bassin ?

Comment devient-on ostréiculteur : quelles études ? Où se trouvent les lycées de la mer en France ?

Bref, beaucoup de questions et des réponses très claires et honnêtes de la part de notre hôte !

Mon debrief

Le métier d’ostréiculteur est varié et complet : Laurent produit ses huîtres, puis les commercialisent via 3 canaux : les grossistes pour les professionnels, les marchés pour les particulier, et la cabane à huîtres en saison.
C’est donc un métier qui allie la solitude et la nature, au commerce et à la relation clients. Passionnant !

Mais pour être parfaitement honnêtes, nous n’avons pas vu la réalité du métier d’ostréiculteur : c’est un métier difficile, où l’on souffre du froid (imaginez passer vos journées dans les parcs à huîtres en novembre et décembre pour la saison de fêtes !), et nous avons eu droit à une journée caniculaire où la moindre occasion de se jeter dans l’eau pour se rafraichir était saisie ! L’image que nous gardons de cette journée est parfaitement idyllique !

Une balade sur le bassin avec un ostréiculteur, une dégustation au beau milieu des parcs à huitres loin de tout, un premier tournage pour Gigi – notre petite chienne de 3 mois que vous retrouverez certainement dans de prochains tournages 😉 – et cerise sur le gâteau (enfin… encore mieux qu’une cerise !), après nous avoir appris à ouvrir les huîtres comme un pro, Laurent nous a offert un immense et délicieux plateau de fruits de mer !

La vie est dure chez Maintenant j’aime le lundi !

Le backstage

Le balade

Les personnes qui ont visité cette page ont entré les requêtes suivantes sur leur moteur de recherche : Balade ostréiculteur, Cabane ostréiculteur, Cabane à huitres sur le bassin d’Arcachon, Les huitres du bassin, lycée de la mer ostréiculture.