Envie de dépaysement et d’exotisme ? De palmier et de cocotiers ? Il ne te reste qu’à partir à l’étranger. ✈️ Nombreux sont les expatriés en 2019, la nouvelle génération (18-30 ans) a tendance à avoir plus envie de voyager que ses prédécesseurs…( #moodbackpacker). Mais comment partir ? Sous quelles conditions peux-tu travailler à l’étranger et surtout pour quels métiers ? Nous allons tenter de répondre à un maximum de tes interrogations.

EN EUROPE :

Pour partir travailler dans un autre pays faisant partie de l’Union Européenne, il te suffit de te munir de ton passeport ou de ta carte d’identité, ainsi que d’un portefeuille de compétences complet en fonction des métiers que tu souhaites exercer. Facile non ? Il y a plus de démarches à effectuer pour pouvoir aller travailler dans les pays situés hors de l’espace Shengen, (mais ce n’est pas insurmontable, tu vas voir !)

HORS DE L’EUROPE :

Avant de s’envoler vers d’autres contrés, il faut tout d’abord obtenir un permis vacance et travail. Mais qu’est-ce que c’est ? Le permis de vacance et travail (PVT), est un permis d’une durée de 12 mois maximum, généralement, tu ne peux obtenir ce permis qu’une seule fois, excepté en Australie où il est possible de le renouveler pour une année supplémentaire.Pour pouvoir candidater au PVT il faut avoir entre 18 et 30 ans, certains pays tels que l’Argentine et le Canada sont cependant accessibles jusqu’à l’âge de 35 ans. L’obtention du PVT varie entre 2 jours et 8 semaines.

Combien cela va-t’il te coûter ?

Le PVT est, dans la plupart des pays, gratuit, mais dans d’autres peut s’élever jusqu’à 315 euros (jusque-là CA VA !).

Dans quels pays tu peux partir en PVT ?

Allez hop on te balance la liste : Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Argentine, Brésil, Japon, Corée du Sud, Taiwan, Japon, Chili, Colombie, Mexique, Pérou, Uruguay, Belgique, Russie. Certains pays ont des limites concernant le nombre de participants acceptés (Sauf pour l’Australie et la Nouvelle Zélande). Ouh c’est tentant ! On a des étoiles pleins les yeux !

¡ Attention !

Certains pays demandent des sommes minimum à justifier pour pouvoir accéder au programme, notamment l’Australie qui demande d’avoir 3200 euros sur son compte, le canada 2100 euros, le Japon 3100 euros, le Mexique 2500 euros…etc. Il faut donc impérativement te renseigner sur le montant au préalable de faire ta demande. De plus, il te faudra souscrire à une assurance médicale et passer un bilan médical complet.

Mais où faire ta demande ?

Il est possible d’effectuer ta demande de PVT en ligne, sur les sites officiels des pays concernés où se trouvent les formulaires à remplir et où il te faudra joindre quelques pièces justificatives. (Ah la paperasse, toujours !) Attention ! Certains sites frauduleux ont mis en place des arnaques, faits donc bien attention d’être bien sur un site officiel.

Mais, quels métiers peux-tu exercer pendant un PVT ?

Tu peux faire n’importe quels métiers avec un PVT, tout dépend de tes compétences, diplômes, … et de tes recherches/envies, alors t’attends quoi ?

Les trois conseils concrets de Maintenant j’aime le lundi !

  1. Informes toi sur les pays dans lesquels les PVT sont mis en place.
  2. Renseignes-toi bien sur les sommes minimum demandées pour accéder au pays dans lequel tu veux aller.
  3. Fais bien attention à faire ta demande sur un site OFFICIEL.
Et voilà, avec toutes ces informations, tu es déjà plus renseigné sur comment partir travailler à l’étranger. Il ne te reste plus qu’à sauter le pas afin de trouver ton eldorado tant rêvé. Nous, on aurait presque envie de tout plaquer pour aller vivre sous le soleil avec cette histoire.