MÉTIER FAÇADIER : travailler sur l’isolation thermique par l’extérieur et la rénovation énergétique

Devenir façadier, un métier d’avenir ?

 

Aujourd’hui on découvre le métier de façadier ! Multitâche, le façadier est un enduiseur, un ravaleur, il intervient sur les façades pour les rénover, les isoler… bref, rendre l’habitat plus confortable !

Pourquoi a-t-on choisi ce métier ? Et bien parce que c’est un métier qui a pas mal bougé ces dernières années, avec notamment la démocratisation de l’ITE, isolation thermique par l’extérieur. Et qui dit évolutions dit… recrutement à gogo ! Un secteur qui regorge d’offres d’emploi, partout en France, avec de très belles perspectives de carrières !
Aujourd’hui, on découvre Jonathan et Thomas, façadiers. On a pu les rencontrer grâce à CAP Métiers Nouvelle-Aquitaine.
On a pu découvrir leur quotidien, et apprendre davantage sur l’isolation des maisons et le gain d’énergie. On ne vous spoile pas, vous allez découvrir tout ça en vidéo.
Comment devient-on façadier ? Quel est le salaire d’un façadier ? Ce métier s’offre-t’il à la reconversion ? Comment s’organisent les journées d’un façadier ? Est-ce un métier pénible ?

Et tout plein d’autres questions auxquelles vous aurez les réponses dans cette vidéo !

La vidéo sur ce métier est d’ores et déjà en ligne ! Et pour ceux qui préfèrent lire, c’est parti pour un résumé !

C’est parti !

Épisode n°80
Façadier 🏗

La façade a connu de nombreuses évolutions dans le domaine de l’habitat. Avant, quand on isolait une maison, on l’isolait de l’intérieur, maintenant, on le fait de l’extérieur. Il y a aussi le gain de place que l’on fait à l’intérieur de sa maison.

Le métier de façadier est un métier en tension. Auparavant, le maçon posait l’enduit à la main. Ce métier s’est créé avec l’arrivée de nouveaux engins. Le façadier peut intervenir dans plusieurs secteurs de la façade. Il peut apporter l’étanchéité, l’isolation, la peinture à une maison.
Ce métier demande de la robustesse. Dans ce secteur du bâtiment, vous vous assurez une sécurité de l’emploi.

L’esprit d’équipe est important pour avancer au quotidien dans cette profession.
Le côté négatif de ce métier est le mauvais temps, parfois les conditions climatiques ne facilitent pas la tâche. Physiquement, le métier est éprouvant, il peut arriver d’avoir des douleurs lombaires, vous êtes davantage fatigué en hiver.
Si vous avez le vertige, ça peut être un petit inconvénient pour vous.

Le métier de façadier ITE est un métier d’avenir. L’arrivée des isolants biosourcés a le vent en poupe. Le but est de limiter la pénibilité dans le travail afin de préserver les équipes au maximum, par exemple des exosquelettes ont été développés afin de faciliter le transport des charges lourdes.
Le meilleur moyen d’économiser de l’énergie est de passer par l’isolation.
Désormais, il y a de plus en plus de bâtiments auto-suffisants.

Quelle formation pour être façadier ?

Il y a 2 possibilités pour devenir façadier.
Après avoir fait une filière classique, vous effectuez une formation après un bac pro ou un CAP type peintre façadier et vous pouvez faire une spécialisation Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE).

De nombreuses personnes ont appris le métier de l’isolation sur le terrain. Dans l’équipe Thomas, il y a 2 personnes en reconversion qui viennent de milieux différents et ont appris sur le tas.

Ce métier recrute énormément, peu de personnes sont formés et compétents pour être façadier. Thomas nous explique qu’il préfère recruter des juniors et les former en interne.

Salaire : combien gagne un façadier ?

Le façadier commence au SMIC, après quelques années d’expérience, en prenant en responsabilité. Le salaire peut aller jusqu’à 2500€.

Vous avez adoré découvrir ce métier ?

Si vous pensez que certaines personnes autour de vous peuvent être intéressées par ce métier, n’hésitez pas à leur partager notre article.

On vous propose de découvrir un autre métier dans le domaine du bâtiment : maçon.

On vous laisse découvrir cela 😉

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.