Aujourd’hui on vous fait découvrir le métier d’ingénieur agronome en semences.
Pour ce 99ème épisode, direction le Loiret plus exactement à Autry-Le-Chatel (on adore se promener pour découvrir de nouveaux métiers !). Ce nom ne vous parle peut-être pas, et pourtant : à Autry-Le-Châtel se trouve le site Bayer qui produit l’intégralité des graines (semences donc !) de tomates et de poivrons distribuées en Europe ! Incroyable non ?
On vous laisse donc imaginer la sécurité autour du site et surtout l’enjeu et l’importance des personnes qui travaillent sur ce site !

C’est donc dans une serre dédiée à la production de semences de tomates que l’on a rencontré Guillaume, ingénieur agricole (ou ingénieur agronome, les deux fonctions comptent pas mal de similitudes 😉). Notre objectif : lui poser un maximum de questions sur son métier et le suivre sur sa journée de travail ! Et pour cela, il a fallu montrer patte blanche : car, ne rentre pas dans une serre qui veut ! Après une bonne demi heure de préparation (tenues spécifiques, désinfection du matériel vidéo, port de gants et de charlottes… aaaah les charlottes !), nous voilà fin prêts ! Alors c’est parti pour un interrogatoire en règle : comment devient-on ingénieur agronome (en semences) ? Comment éviter les maladies sur nos fruits et légumes ? Quel est le salaire d’un ingénieur dans l’agroalimentaire ? Être ingénieur, c’est plutôt un métier de bureau ou de terrain ? Comment s’organisent les journées d’un ingénieur agronome ? Quelles sont les qualités que demande ce métier ? Bref, vous l’aurez compris, des questions aussi variées que passionnantes sont au menu de cette vidéo métier ingénieur !

La vidéo sur ce métier est d’ores et déjà en ligne ! Et pour ceux qui préfèrent lire, c’est parti pour un résumé !

Épisode n°99
Ingénieur agronome en semences 🍅

Travailler dans l’agriculture ou l’agroalimentaire en tant qu’ingénieur, c’est possible (et c’est même une très bonne idée puisque les perspectives de carrière sont très intéressantes et les offres d’emploi nombreuses) !

L’ingénieur agronome en semences a pour objectif de mettre en place des solutions pour produire des semences de qualité pour les agriculteurs afin de produire des fruits et légumes de qualité (toujours !) à destination du consommateur. Tout un programme !

Durant sa journée, Guillaume gère les cultures afin de veiller à la bonne pousse des plantes. Concrètement, ça consiste en quoi ? Et bien par exemple, vérifier l’infrastructure de la serre (température, hydrométrie…). Concernant la partie bureau, il y a un gros travail d’étude à réaliser en amont de la gestion de projet pour préparer les cycles de production. C’est un métier qui bouge pas mal (+ de 10 000 pas par jour nous confie-t-il !), cela varie en fonction des semaines.

Le métier d’ingénieur agronome demande de la rigueur, mais aussi une belle dose de passion pour le végétal (c’était d’ailleurs très agréable pour nous, de tourner dans un environnement plein de d’odeurs et de couleurs !).

Et la bonne nouvelle, c’est que le métier d’ingénieur agricole recrute énormément ! Partout en France ! L’agriculture et l’agroalimentaire sont en constantes mutations pour s’adapter à l’environnement changeant (changement climatique, raréfaction de l’eau, nouvelles maladies…), les enjeux sont immenses et les missions promettent d’être passionnantes. L’ingénieur agronome en semences a l’avantage d’un métier polyvalent : il peut travailler en laboratoire, en serre, étudier le sol, utiliser l’outil informatique pour ses calculs… Ce métier permet de voyager, les entreprises semencières sont bien souvent des groupes internationaux. Bref, si l’idée de voyager et de travailler dans le végétal vous tente, on a trouvé le métier qui vous correspond !

Quelle formation pour devenir ingénieur agronome en semences ? 🎓

Ce métier requiert un bac+5. Guillaume a fait une licence en biologie végétale, suivi d’un master en agroscience.
On peut aussi accéder à ce métier via des écoles d’agronomes ou en passant par l’université.

Il est important de se tenir informé des nouveautés en tant qu’ingénieur, c’est un métier qui évolue beaucoup. Une fois ingénieur, il est recommandé de suivre des formations dispensées soit par les organismes de formation, soit par des professionnels du métier pour être à jour.

Salaire : Combien touche un ingénieur agronome en semences ?
? 🤑

Et si on parlait argent ?

En début de carrière, le salaire varie de 35 à 40 000€ bruts annuels. Après quelques années d’expérience, 45 000 à 55 000€ bruts annuels.
Le salaire dépend, comme souvent, du secteur d’activité, privé ou public.

Peut-on produire suffisamment pour tout le monde tout en respectant la planète ? 🌍

Eh oui, on a vraiment abordé son métier au sens large ! C’est ce qu’on adore pendant nos tournages ! Les ingénieurs sont capables de trouver des solutions qui permettent de nourrir la population mondiale sans impacter la qualité du produit, ni les valeurs nutritionnelles. Et le tout, en tenant compte des ressources naturelles qui ne sont pas infinies. Sacré casse-tête !

Deux exemples concrets : la serre dans laquelle nous avons tourné est équipée pour gérer très finement la consommation en eau ou encore la puissance des leds. Bayer a également pour objectif de proposer une grande variété de semences de tomates et de poivrons pour répondre à différentes demandes (région humides ou au contraire plus sèches, résistances à certains insectes…).

Vous avez adoré découvrir ce métier ?

Si vous pensez que certaines personnes autour de vous peuvent être intéressées par ce métier, n’hésitez pas à leur partager notre article ou notre vidéo !

On vous propose de découvrir un autre métier anti-gaspi : ingénieur agricole.
On vous laisse découvrir cela 😉