Hacker, un véritable métier ?

On vous a présenté récemment le métier d’administrateur système, aujourd’hui on vous présente celui de Hacker. On va retracer ses origines depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui et essayer de comprendre comment on peut gagner notre vie en étant hacker, et ce, sans forcément être dans l’illégalité !
C’est parti !

Épisode n°73

Hacker 👨🏻‍💻

Qu’est-ce qu’un hacker ? Est-ce illégal ? Quel est le salaire d’un hacker ?
Toutes les réponses se trouvent dans la vidéo ! 😉
Tout d’abord, d’où vient le terme « hacker » ?
Il est apparu dans le vocabulaire anglais au treizième siècle et il avait comme signification “ couper avec des grands coups d’une façon régulière ou aléatoire”. La première apparition en liaison avec les machines, c’était au M.I.T. (Massachusetts Institute of Technology) en 1955.
D’après Jesse Sheidlower, lexicographe américain, les premières significations des mots “hack” et “hacker” étaient “Travailler sur un problème technique avec une approche différente, avec plus de créativité que ce qui était indiqué dans le manuel d’instructions”.
Le but d’un hacker est de trouver les failles présentes dans un système. Et une fois trouvées… et bien ça dépend de quel côté de la Force il se trouve 😉 Il peut dans le meilleur des cas la signaler et aider à améliorer cette faille ou dans le pire des cas… s’il se trouve du côté obscur de la Force, profiter de cette faille (pour réclamer une rançon par exemple).

Quelles sont les qualités d’un bon hacker ? 😉

Un hacker adore les énigmes. Débrouillard, il ne baisse pas les bras facilement. Le hacker va essayer de pénétrer dans un système informatique par tous les moyens, il a le goût du défi. Le hacker sait gérer la pression et travailler dans le stress.
Ce métier demande des compétences techniques poussées, le hacker est un informaticien, spécialiste en sécurité et réseaux informatiques.
Le hacker est capable d’accumuler, de retenir et de traiter une très grande quantité d’informations.

Les métiers de hacker aujourd’hui

Dans cette vidéo, on va s’intéresser à 2 métiers qui sont les plus répandus sur le marché professionnel : consultant en cyber sécurité et pentester.
Le consultant en cyber sécurité a pour rôle de conseiller les entreprises dans les démarches et méthodes de sécurisation et protection des données. Ce dernier va analyser les risques encourus par une entreprise afin de proposer des solutions adaptées et personnalisées à ses besoins et attentes en matière de protection.
Il doit tout savoir sur les nouveaux outils et méthodes de hacking “en vogue”.
Pour exercer ce métier, il faut idéalement être titulaire d’un bac+5 ingénieur avec une spécialisation en sécurité.

Le pentester est un véritable professionnel de l’informatique. Son rôle sera de contrôler la sécurité des applications mobiles ainsi que des réseaux informatiques en effectuant des tests d’intrusion. C’est le métier qui se rapproche le plus des hackers que tout le monde a en tête.
Le niveau d’études exigé pour ce métier est un bac+5 également : diplôme d’ingénieur plus un master en informatique avec spécialisation en cybersécurité.

3 domaines où l’on a besoin d’un hacker

L’industrie

Voitures électriques, centrales pétrolières ou hydroélectriques, tous types d’objets connectés, etc…dans tous ces cas on retrouve des échanges avec un serveur distant. Et qui dit échange, dit possibilité d’accéder aux données, de les manipuler ou de les modifier
Et ne parlons pas des voitures autonomes… leurs systèmes doivent être vraiment sécurisés, vous imaginez un hacker prendre le contrôle de votre voiture ?

Le monde de la banque

Les banques, les sociétés de trading… toutes les entreprises qui touchent de près ou de loin le stockage des monnaies doivent avoir un système anti-hackers. La meilleure façon de se défendre est de tester soit même la robustesse face à une vraie attaque. C’est pour cela qu’ils ont besoin des meilleurs hackers ou pentester.

Les administrations publiques

Et oui, on peut être fonctionnaire et hacker en France ! Dans l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information, dans la DCRI (direction centrale du renseignement intérieur), aussi dans le renseignement extérieur. On peut même être agent secret et hacker.
Mais il n’y a pas que les agences de sécurité, avec la volonté d’aujourd’hui de tout digitaliser, les hôpitaux, les mairies, les administrations d’impôts, tout le monde va avoir besoin des experts en sécurité informatique pour bien protéger toutes nos données personnelles.

Vous avez adoré découvrir ce métier ?

Vous allez apprécier découvrir le métier de développeur web, data scientist ou encore administrateur système. On reste toujours dans le domaine informatique et technique.
Bonne découverte 😉