On se retrouve en ce beau lundi avec un tout nouveau test métier, celui de…. journaliste ! (Personnellement ce métier m’a toujours fait rêver!) Métier autant adoré que calomnié, semblant aussi séduisant que précaire… les médias fascinent les foules et suscitent de nombreuses interrogations, c’est pourquoi nous étions très impatients de pouvoir poser toutes nos questions à un journaliste prêt à tout nous révéler, sans langue de bois et en toute transparence. Nous sommes donc partis à la conquête de ce job et avons rencontré Pierre Cheminade, journaliste économique à la Tribune de Bordeaux, qui nous a fait découvrir les coulisses de son métier.. sans bullshit ni fake news !
Nous avons eu la chance d’avoir été accueillis par la très sympathique équipe de la Tribune au sein même de leur rédaction, ce qui nous a permis d’observer au plus près leur lieu et conditions de travail (C’était vraiment chouette).Pierre Cheminade (notre indic), 33 ans et journaliste depuis 10 ans (rien que ça !), nous a confié que le journalisme était un travail de longue haleine. Etre journaliste c’est porter attention à tout ce qui nous entoure, savoir enquêter, travailler sous la pression.. De plus, c’est un métier qui offre plein de possibilités, il est possible de travailler à la radio, à la télévision, de traiter des sujets d’actualité ou sportifs … (il y a vraiment un panel de choix incroyable).
Deux qualités d’un journaliste ? Etre curieux et surtout : s’intéresser aux choses, aux gens, aux événements, à l’actualité bien sûr… !e quotidien d’un journaliste c’est être devant son écran toute la journée. FAKE NEWS !Contrairement à ce que l’on pourrait croire les journées sont variables, le journaliste passe beaucoup de temps à l’extérieur, il a beaucoup de rendez-vous, il sort rencontrer des gens, collecte des informations. Les journées ne peuvent donc pas se ressembler ! Il y a la fois un aspect enquête ainsi que pédagogique très intéressant lors de la rédaction d’un article.

Comment devenir journaliste ?

Aucune formation n’est obligatoire mais les journalistes sont de plus en plus diplômés, généralement ils obtiennent une licence (en 3 ans), dans des filières aussi variées que les facs d’éco, de lettres ou encore Science po… suivi d’un master en université ou alors en grande écoles. Les concours pour accéder à ces écoles sont très compliqués, et les places limitées. La plupart de ces écoles se situent aux alentours de Paris (vers le coeur de l’actualité finalement) où la plupart des journalistes débutent leur carrière.

⅔ des journalistes exercent en Île de France.

Quel est le salaire d’un journaliste ? Quel secteur de la presse recrute le plus ? Ces réponses sont dans notre vidéo (vite vite vite, allez la voir !).Pierre nous a également appris les fondamentaux de ce métier qui sont : de toujours vérifier ses sources, le journaliste n’a pas le droit à l’erreur (bien trop relayée par les lecteurs… toujours aux aguets), certains médias ne les respectent pas forcément et c’est pourquoi les journalistes sont, par la suite, détestés.Sans tabou, Pierre a également abordé avec nous les sujets de la liberté de la presse ainsi que l’impact d’internet sur son job. (Trèèèès intéréssant, à voir absolument). Après cette journée nous en savons beaucoup plus sur ce métier, assez compliqué mais vraiment passionnant, on espère que la vidéo vous plaira ! À lundi prochain !

Le backstage

N’hésitez pas à partager nos contenus (vidéos Youtube, post Instagram, Articles… ) ! Ce sont vos partages qui nous permettent de continuer cette belle aventure.
Si vous avez envie de nous raconter votre parcours professionnel, que vous soyez “métier passion” ou plutôt “reconversion”, envoyez-nous un petit mail ou contactez-nous sur Instagram, on est toujours à la recherche de professionnels passionnés et prêts à transmettre !