Sélectionner une page

Passeriez-vous le test de la tasse de café lors d’un entretien d’embauche ?

Le métier de mes rêves, Pause Café

Bonjour les jaimelelundistes ! Nous avons tous, au cours de notre vie, passé des entretiens d’embauche, pour un job d’été, un stage, ou en emploi. Il s’agit d’une étape à laquelle on ne peut échapper ! On s’y prépare rigoureusement, on stresse aussi tous un peu (pour la grande majorité d’entre nous en tout cas). On sait que le recruteur considère cette étape comme ultime également : c’est à cet instant T qu’il va pouvoir évaluer nos réactions, la façon dont nous surmontons notre stress, dont nous répondons aux questions, si nous sommes assez motivés et assez qualifiés pour le poste…

Vers un nouveau format d’entretien ?

Eh bien, grande nouvelle, un tout nouveau test vient d’émerger pour vous observer lors d’entretiens, celui de la tasse à café ! En quoi ça consiste ? Explications !

La test de la tasse à café est le suivant :
Le recruteur, lors de l’entretien et de la présentation des locaux, vous proposera de boire une boisson chaude. À la fin de l’entretien, ce que le recruteur recherche à savoir est si vous allez rapporter ou non la tasse à café dans la cuisine ou la laisser sur son bureau.

Etrange comme nouveau test non ?

Cette idée provient d’un chef d’entreprise Australien qui soumet depuis quelque temps ce “test” à ses futurs employés. Pour lui, le fait de ramener cette tasse “témoigne de la bonne intention” (et des bonnes manières surtout !) des candidat vis à vis de son entreprise. Selon ses dires depuis l’invention de cette techniques, ses locaux n’ont jamais était aussi propres !

Mais, pouvons nous réellement nous baser sur ce test pour embaucher quelqu’un ou non ?
Certains facteurs doivent être pris en compte comme le fait que le candidat peut ne pas oser ramener cette tasse, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas rempli de bonnes intentions. De plus, est-ce un facteur réellement important ? Plus que les qualifications d’un candidat pour le poste ?

D’autres boîtes telles que Google, Apple ou Microsoft font passer des entretiens pour le moins atypiques, en effet ces derniers posent des questions assez loufoques à leurs candidats.

On a sélectionné pour vous quelques pépites :

Utilisez un langage de programmation pour décrire un poulet ?

Vous êtes dans un couloir de pierre de 2,5 mètres de section. Le Prince des ténèbres apparaît devant vous. Que faites-vous?

D’après un sondage, 70% des gens aiment le café, et 80% aiment le thé. Quelles sont les limites supérieures et inférieures pour la proportion de gens qui aiment à la fois le café et le thé?

Vous rapetissez jusqu’à la taille d’une pièce de 5 cents et êtes projeté dans un mixeur. Votre masse est réduite, si bien que votre densité n’est pas modifiée. Les lames entrent action dans 60 secondes. Que faites-vous?

Un peu déstabilisant n’est-ce pas ? Ces entreprises utilisent ces questionnements considérants quand ils ne peuvent pas seulement se baser sur les diplômes et la psychologie d’un candidat, ils veulent aussi voir leur réactions et leur créativité face à des questions auxquelles il ne sont pas préparés.

Et vous, vous en pensez quoi de ces nouvelles méthodes de recrutement ? Dites-nous en commentaires nous sommes très intéressés par vos avis !

Commentaires

11 Commentaires

  1. Lilou

    Complètement con!

    Réponse
  2. Giroud

    Du n’importe quoi…
    Et si refuser le café ou la boisson chaude alors le recruteur en pensera quoi
    ? Méthode loufoque voilà ce que moi j’en pense….

    Réponse
    • Vince

      Réponse
      Non merci, j’ai pris un café avant de venir
      Mais c’est très gentil à vous !!

      Réponse
  3. Youssef

    C’est du n’importe quoi et c’est subjectif.
    Le temps de ces questions piège est révolu.
    Le recruteur doit être en mesure d’offrir plus de perspectives aux prétendants
    Personnellement, je pense que seul le temps peut nous permettre de jauger et de juger les gens

    Réponse
  4. Désiré

    Toutes les bêtises sont possibles dans notre bas monde.
    C’est de la psychologie de petit niveau.
    On se croit fort lorsque l’on est meneur avec du pouvoir.
    C’est ainsi que d’autre part, un des plus grands chef d’entreprise française, faisait le teste de savoir si le candidat prenait une douche ou un bain.

    Réponse
  5. hugues Tournie

    j’en pense …que le monde est remplie de cons !!!!!

    Réponse
  6. R-D

    Oh ! vu mon âge (68 ans), croyez moi, j’ai vu pire… Et plus le poste est important, plus les c*ns apparaissent..

    Réponse
  7. Bibiche

    Avec les cons alors on créer des tests
    à la con … et croyez moi des cons il y en a … je sais de quoi je parle

    Réponse
  8. Anissa Karimi

    Bonjour Madame, Monsieur,
    Sa peut-être bien un café, ou un chocolat chaud.

    Réponse
  9. Anissa Karimi

    Bonjour Madame, Monsieur, étant à la recherche d’un emploi, je voudrais savoir si vous recrutez. Je suis diplômée d’un CAP en restauration. Merci à vous.

    Réponse
    • SEBASTIENH

      Bonjour. Je trouve ça bizarre car il n’y a pas le droit de boire ou manger dans un entretien d’embauche. Ce n’est pas une buvette

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles recommandés

Métier community manager : quel salaire, quelles écoles formations… une CM freelance et un CM salarié nous parle de leur expérience

Métier community manager : quel salaire, quelles écoles formations… une CM freelance et un CM salarié nous parle de leur expérience

Moi, Sébastien, 36 ans, reconvertif

Moi, Sébastien, 36 ans, reconvertif

Métier boulanger : salaire, étude et quotidien, on a passé une journée dans une boulangerie !

Métier boulanger : salaire, étude et quotidien, on a passé une journée dans une boulangerie !