Sélectionner une page

Devenir marin : études, salaires, reconversion et témoignage

Ceux qu'on a testés, Le métier de mes rêves

Le métier de marin couvre de nombreux domaines : marin pêcheur, navigateur sportif sur des voiliers de compétition, marin dans la marine marchande, sur de grands méthaniers, dans le domaine militaire… Les carrières sont variées et c’est une bonne nouvelle !

Les postes à pourvoir sont nombreux et accessibles à de nombreux profils : en effet, certains marins sont autodidactes et sans diplômes… tandis que d’autres sont ingénieurs ! On a tenté de comprendre la pluralité du métier avec Corto (vidéo disponible en fin d’article !) et on a profité de son expérience chez Beyond the sea pour aborder avec lui les problématiques du marin de demain, leur rapport à la mer, à l’écologie ! Pour les littéraires, on vous parle du métier dans cet article ! Mais on vous recommande chaudement de visionner la vidéo en fin d’article, qui vous donnera le point de vie concret de Corto !

Les missions du marin : description du métier et quotidien

Le métier de marin comporte des missions très diverses, en fonction des différents milieux de la navigation. Dans la navigation sportive, le marin est avant tout un passionné de voile, qui peut être amené à participer à des régates ou à des croisières. Dans la marine marchande, le marin est un professionnel chargé de transporter des marchandises par voie maritime. Il peut être employé sur différents types de navires, tels que des porte-conteneurs, des pétroliers ou des porte-voitures. Dans la marine militaire, le marin est un soldat qui participe à des missions de défense, de surveillance ou d’assistance humanitaire. Les méthaniers sont des navires spécialisés dans le transport de gaz naturel liquéfié, qui nécessitent des compétences techniques spécifiques. Enfin, les marins pêcheurs exercent un métier difficile et exigeant, qui consiste à traquer le poisson en mer et à le ramener à terre pour le vendre.
Le quotidien du marin est souvent marqué par les contraintes de la vie en mer, qui peuvent être difficiles à supporter pour les non-initiés. Les marins doivent être capables de travailler en équipe dans des conditions parfois extrêmes, avec des horaires de travail souvent très chargés. La solitude et l’éloignement de la terre ferme peuvent également peser sur le moral des marins, qui doivent faire preuve de résilience et de courage pour surmonter ces obstacles. Malgré ces difficultés, le métier de marin offre une grande diversité de missions et de défis, qui attirent de nombreux passionnés de la mer et de la navigation.

Etudes et formations : comment devenir marin ?

Le métier de marin requiert des compétences spécifiques, qui varient en fonction des différents milieux de la navigation. Pour accéder à ce métier, il est souvent nécessaire de suivre une formation spécifique, adaptée aux exigences de chaque milieu.
Dans la navigation sportive, il n’existe pas de formation réglementée. Les marins peuvent se former en intégrant des clubs de voile, en participant à des stages ou en suivant des formations professionnelles dispensées par des organismes spécialisés.
Dans la marine marchande, il est possible de devenir marin grâce à une formation en alternance, qui permet de combiner périodes de formation théorique et périodes de travail en mer. Cette formation peut être dispensée par des écoles spécialisées, telles que les écoles de la marine marchande ou les lycées maritimes.
Dans la marine militaire, les marins doivent suivre une formation militaire de base, qui leur permet d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer leur métier. Cette formation est dispensée au sein de l’école navale, qui forme les officiers, ou au sein de centres de formation des équipages de la flotte, qui forment les matelots.
Dans le domaine des méthaniers, les marins doivent avoir une formation technique spécifique pour travailler à bord de ces navires. Cette formation peut être dispensée par des écoles spécialisées, telles que les écoles de marine marchande ou les centres de formation technique.
Enfin, dans le milieu de la pêche, il est possible de devenir marin en effectuant un apprentissage sur le tas, en commençant par des tâches simples et en progressant au fil du temps. Il est également possible de suivre des formations professionnelles, telles que les CAP pêche ou les brevets professionnels de la pêche, qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer ce métier.
En résumé, les formations pour devenir marin varient en fonction des milieux de la navigation. Cependant, toutes les formations nécessitent une forte motivation et une capacité à travailler en équipe, ainsi qu’une bonne condition physique pour faire face aux exigences de la vie en mer.

Devenir marin en autodidacte : c’est possible !

Devenir marin en autodidacte est possible, bien que cela nécessite une forte motivation et une grande capacité d’adaptation. Dans le domaine de la navigation sportive, il est courant de voir des marins se former par eux-mêmes, en pratiquant la voile en amateur et en participant à des régates ou à des croisières pour acquérir de l’expérience.
Dans la marine marchande, bien que les formations en alternance soient courantes, il est possible de trouver du travail en autodidacte, en se faisant connaître auprès des compagnies maritimes ou en recherchant des offres d’emploi sur les sites spécialisés. Il est également possible de se former en ligne, grâce à des cours théoriques et des simulations de navigation.
Dans la marine militaire, les candidats peuvent tenter leur chance en postulant directement auprès des centres de recrutement, en mettant en avant leur motivation et leur capacité à travailler en équipe. Les recruteurs sont souvent sensibles aux profils atypiques, capables de faire preuve de détermination et de résilience.
Dans le domaine des méthaniers, il est plus difficile de devenir marin en autodidacte, car les compétences techniques spécifiques sont indispensables pour travailler à bord de ces navires. Cependant, il est possible de suivre des formations en ligne pour acquérir les connaissances nécessaires.
Enfin, dans le milieu de la pêche, il est possible de commencer comme matelot et de progresser au fil du temps en acquérant de l’expérience. Les pêcheurs en autodidacte doivent faire preuve de motivation et de détermination, ainsi que d’un sens aigu de l’observation pour apprendre rapidement et éviter les erreurs dangereuses.
En somme, devenir marin en autodidacte est possible dans certains milieux de la navigation, mais cela requiert une grande motivation, une capacité d’adaptation et une forte envie d’apprendre. Il est également important de souligner que les formations dispensées par les écoles spécialisées permettent d’acquérir des compétences essentielles pour exercer ce métier en toute sécurité.

Salaire et revenus : combien gagne un marin ?

Les salaires des marins varient considérablement selon leur métier et leur niveau de responsabilité. Dans la navigation sportive, les salaires sont souvent modestes, voire inexistants pour les amateurs, mais peuvent être plus élevés pour les marins professionnels. En moyenne, un skipper professionnel peut gagner entre 1 500 et 3 000 euros par mois.
Dans la marine marchande, les salaires sont généralement plus élevés que dans la navigation sportive. Un marin débutant peut s’attendre à gagner entre 1 500 et 2 500 euros par mois, tandis qu’un officier de marine marchande peut toucher jusqu’à 6 000 euros par mois. Les salaires des capitaines de navires peuvent être encore plus élevés.
Dans la marine militaire, les salaires dépendent du grade et de l’ancienneté. Un soldat de première classe gagne en moyenne 1 500 euros par mois, tandis qu’un officier peut toucher jusqu’à 4 000 euros par mois.
Dans le domaine des méthaniers, les salaires sont généralement élevés en raison de la nature spécifique et technique de ce type de navigation. Les salaires des officiers peuvent atteindre jusqu’à 10 000 euros par mois, tandis que les matelots gagnent en moyenne entre 1 500 et 3 000 euros par mois.
Dans le milieu de la pêche, les salaires dépendent du type de poisson pêché, de la taille du bateau et de la durée des voyages. Les pêcheurs débutants peuvent gagner entre 1 500 et 2 000 euros par mois, tandis que les pêcheurs expérimentés peuvent toucher jusqu’à 3 000 euros par mois.
En somme, les salaires des marins varient considérablement selon leur secteur d’activité, leur expérience et leur niveau de responsabilité. Bien que les salaires dans certains domaines puissent être élevés, les marins doivent également faire face à des conditions de travail souvent difficiles et exigeantes en mer.

Les métiers de la mer : quels sont les métiers liés au métier de marin ?

Le métier de marin englobe de nombreux métiers liés à la mer et à la navigation. Tout d’abord, il y a les métiers de la marine marchande, tels que les officiers, les ingénieurs et les matelots, qui travaillent à bord de cargos, de porte-conteneurs ou de navires-citernes. Les métiers de la marine militaire comprennent les officiers et les sous-officiers, ainsi que les spécialistes tels que les mécaniciens, les électriciens et les opérateurs de radars.
Dans le domaine de la navigation de plaisance, il y a les skippers professionnels, les moniteurs de voile et les instructeurs de plongée. Les métiers liés aux méthaniers incluent les officiers de pont et les ingénieurs de bord qui travaillent sur ces navires spécialisés transportant du gaz liquéfié. Les marins pêcheurs peuvent être des capitaines de bateau, des pêcheurs, des chefs de filets, des matelots et des ingénieurs.
Outre les métiers directement liés à la navigation, il existe également des métiers de soutien tels que les opérateurs de centres de contrôle des navires, les experts en sécurité maritime, les spécialistes de la logistique et de l’approvisionnement des navires, ainsi que les travailleurs portuaires tels que les grutiers et les manutentionnaires.
Dans l’ensemble, les métiers de la mer offrent une grande variété d’options de carrière pour les personnes intéressées par la navigation et les activités maritimes. Chaque métier est unique en fonction du domaine d’application et du type de navire ou d’activité concerné, mais tous exigent des compétences techniques, une forte éthique de travail et une passion pour la vie en mer.

Reconversion métier marin : devenir marin à la suite d’une première carrière, c’est possible ?

La reconversion professionnelle est un choix de plus en plus courant dans de nombreux secteurs, y compris dans les métiers de la mer. De nombreuses personnes cherchent à se reconvertir dans le métier de marin après avoir travaillé dans d’autres domaines. Les raisons de cette transition peuvent être diverses, comme le désir de changer de carrière, de vivre une expérience unique en mer ou de trouver un travail qui offre une plus grande flexibilité.
Il est possible de devenir marin même si l’on n’a pas d’expérience maritime préalable. Dans certains cas, il peut être nécessaire de suivre une formation spécialisée, notamment pour obtenir les certifications requises pour travailler à bord d’un navire. Cependant, les compétences transférables, telles que la résolution de problèmes, la communication et le travail en équipe, sont souvent appréciées dans le secteur maritime.
Les milieux de la navigation sportive et de la pêche sont souvent les plus accessibles pour une reconversion, car ils ont souvent besoin de personnel saisonnier ou temporaire. La marine marchande et la marine militaire peuvent être plus exigeantes en termes de qualifications et d’expérience préalable, mais elles peuvent également offrir des possibilités de carrière à long terme.
La reconversion dans le métier de marin peut être un choix passionnant et gratifiant pour ceux qui cherchent à changer de vie et à vivre une expérience unique en mer. Il est important de se renseigner sur les options de formation et les exigences de certification, ainsi que de prendre en compte les défis potentiels, tels que le travail en mer pendant de longues périodes et les conditions météorologiques difficiles. Avec un engagement et une formation appropriés, la reconversion dans le métier de marin peut être une transition réussie vers une carrière maritime passionnante et gratifiante.

Témoignage d’un marin ingénieur : on a interviewé Corto, marin chez Beyond the Sea

On vous a raconté beaucoup de choses dans cet article ! Alors on vous laisse avec Corto, ingénieur marin chez Beyond the Sea !

Commentaires

1 Commentaire

  1. Malick Senghor

    Bonjours je suis dans la Marine marchande j’ai commencé par Une attestation maritime 3 ans carte B 1ans et m’apprête a déposé une fascicule j’aimerais savoir les formations a faire pour

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Métiers similaires

MÉTIER CUISINIER : de commis à chef, les études, salaires, voyages et missions en cuisine

MÉTIER CUISINIER : de commis à chef, les études, salaires, voyages et missions en cuisine

MÉTIER CUISINISTE : concevoir ou rénover sa cuisine sur mesure

MÉTIER CUISINISTE : concevoir ou rénover sa cuisine sur mesure

Devenir développeur de jeux vidéos : études, salaires, reconversion, témoignage

Devenir développeur de jeux vidéos : études, salaires, reconversion, témoignage