Devenir chef-cuisinier : il faut savoir évoluer à tous les postes.

Aujourd’hui, on découvre le métier de chef-cuisinier. En tant que bons gourmands, nous avons hâte ! Jérôme nous reçoit dans son restaurant à Bordeaux, Madame Pang, il est chef de cuisine et propriétaire de restaurant.

Jérôme est chef-cuisinier (après avoir testé tous les postes d’une cuisine : plongeur, commis, chef de partie, sous chef…) et gère aujourd’hui deux restaurants à Bordeaux.

Il a pris une après-midi entre deux services pour nous parler de son métier, de ses avantages (la passion, la créativité, les voyages…) et de ses inconvénients (les horaires, la rigueur…).

Comment devient-on cuisinier ? Comment trouve-t-on du travail ? Au delà des questions « métiers » traditionnelles on a aussi creusé des sujets plus légers mais néanmoins d’actualité : pour ou contre Tripadvisor ? Les doggy bags ? La toque en cuisine ou encore les cuisines ouvertes dans les restaurants !
Une vidéo gourmande et croquante !

Épisode n°66
Chef-cuisinier 👨🏻‍🍳

Jérôme a débuté tout en bas de l’échelle, en tant que plongeur. Il se lève tôt, il réceptionne les marchandises et vérifie la qualité. En tant que chef de brigade, il se charge de confectionner les plats à l’aide de son équipe, tout en gardant un œil attentif à ce qui se passe en salle.
Il fait pas mal de management étant gérant de son entreprise, cela amène du stress qui est vite passé après la satisfaction d’un bon service et de voir ses clients heureux !

Il faut savoir vivre en communauté, l’équipe doit être soudée. Il se doit d’être curieux pour découvrir constamment de nouvelles saveurs.

La chose qu’il apprécie le moins est de devoir tout ranger continuellement.

Quelle formation pour être chef cuisinier ?

 

Vous vous en doutez, on ne devient pas chef cuisinier aussi facilement.
Jérôme s’est orienté vers un bac technologique spécialisé en hôtellerie.
Il a débuté en tant que plongeur afin de découvrir le milieu de la cuisine durant ses études.
Par la suite, il est devenu commis, il perfectionne sa théorie, il découvre les ingrédients sous la direction du chef de parti.
Puis il devient chef de parti, il s’occupe des viandes et des poissons, il a plus de responsabilités. Il peut donner son avis dans un plat.

Ensuite, vous évoluez en tant que second ou sous-chef, il est chargé de toute la cuisine, il s’occupe de la partie suivie hygiène et approvisionnement.
Il doit rythmer l’équipe et dresser l’ordre des priorités.

Le chef-cuisinier doit toujours être en recherche d’idées afin d’exprimer son talent.

Jérôme a eu la chance de beaucoup voyager entre la France et Hong Kong.

Qu’on se le dise, c’est un métier qui demande énormément de sacrifice, « Rome ne s’est pas faite en un jour ». C’est peu de jours fériés, beaucoup d’événements personnels que vous louperez. Mais le bonheur qui en découle lorsqu’on peut faire ses propres créations est immense, voir le bonheur des clients lorsqu’ils savourent votre plat, c’est grandiose !

Vous avez aimé cet épisode ? N’hésitez pas à nous le faire savoir ! On vous laisse découvrir le métier de boulanger qui demande aussi énormément de sacrifice, mais où on l’on s’éclate énormément.