Métier commercial et technico-commercial : études, salaire, évolutions de carrière dans la vente

Devenir commercial, vous aimez le contact avec les gens ?

Aujourd’hui, on découvre le métier de technico-commercial en compagnie de Jonathan chez Foussier depuis 15 ans. Il est spécialisé dans les métiers du bois.
Le technico-commercial analyse les besoins et les attentes de son client, le conseille et lui propose des solutions techniques et financières adaptées.

Comment devient-on technico-commercial ? Quel est le salaire d’un technico-commercial ? Trouve-t-on facilement du travail ? Comment a évolué le métier ces dernières années ? Les avantages et les inconvénients de ce métier ? Découvrez le reste à travers cet article.

Cette vidéo a été réalisée avec Foussier, une immense quincaillerie nationale, qui référence des milliers de produits.

La vidéo sur ce métier est d’ores et déjà en ligne ! Et pour ceux qui préfèrent lire, c’est parti pour un résumé !

Épisode n°61
Technico-commercial

Jonathan, passionné de vente, s’épanouit dans son métier. Il passe beaucoup de temps dans sa voiture et voit entre 7 et 8 clients par jour afin d’échanger avec eux concernant l’avancée des chantiers, et de leur proposer des nouveaux matériaux.
Son but est de trouver des solutions aux problèmes des clients sur les différents chantiers.

Être commercial, c’est aussi démarcher des nouveaux clients, il est important de générer du chiffre d’affaires. Chaque commercial est objectivé et peut obtenir des primes en fonction de ses réussites. Nous y reviendrons 😉

C’est un métier très convivial : afin d’entretenir des relations saines avec le client, il arrive souvent d’aller déjeuner le midi au restaurant avec le client (pour nos petits gourmands).

C’est un métier très autonome, le commercial organise ses journées et planifie ses rendez-vous.

Jonathan participe à de nombreux salons tels que les salons du bâtiment, salon de la maison… C’est l’endroit idéal pour trouver de nouveaux clients et échanger de vive voix.

Le petit côté négatif du métier selon Jonathan est la partie paperasse, rédiger les factures, les bilans de chantier etc.

Pour la petite anecdote, comme on l’a dit plus haut, Jonathan est chez Foussier depuis 15 ans. Dès la fin de ses études, il est embauché dans cette entreprise. Il a la chance d’évoluer dans une grande entreprise qui travaille dans différents secteurs (bâtiment, domotique, jardin…). Durant ces 15 années, il a pu évoluer autour des différents secteurs qui font qu’il n’a pas le temps de s’ennuyer.

Quelle formation pour être technico-commercial ?

Il faut réaliser un BTS NRC (négociation relation clientèle) si on souhaite accéder à ce métier. Néanmoins, ce n’est pas la clé pour exercer ce métier, il est possible de le faire en reconversion, qui s’y prête parfaitement d’ailleurs.
Il est possible de se former en interne afin de vous entraîner à la prise de contact, à vendre, comment guider son entretien, etc.
Dans certains domaines hautement techniques (appareils médicaux, matériels à haute technologie…), un niveau master ou un diplôme d’ingénieur sont parfois exigés, dès lors on parle d’ingénieur technico-commercial.

Ce secteur recrute énormément, vous avez aussi la possibilité de voyager grâce à ce métier, si vous êtes bilingue.

Salaire : combien gagne un commercial ?

On débute avec un SMIC + prime. (déplacement…)
On peut très vite évoluer en matière de salaire en atteignant les 2 000/3 000€ net par mois.

Les primes y contribuent, les ouvertures de comptes pour le commercial qui va créer un nouveau secteur dans la société. Il y a aussi le chiffre d’affaires apporté à la société qui fait que vous obtiendrez un salaire plus élevé.

Vous avez adoré découvrir ce métier ?

Si vous pensez que certaines personnes autour de vous peuvent être intéressées par ce métier, n’hésitez pas à leur partager notre article.
On vous propose de découvrir un autre métier toujours dans le bâtiment, qui est celui de peintre en bâtiment. 😉

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *