Devenir sage-femme, un métier passion ?

Aujourd’hui, on découvre le métier de sage-femme en compagnie de Laure.

Laure est sage-femme libérale.
Petit point culture : saviez-vous comment on appelle un homme sage-femme ? C’est un maïeuticien. Dans ce métier, les hommes ne représentent que 2,6% des effectifs.

Comme à chaque fois durant nos vidéos, vous pourrez apprendre plein de choses sur ce métier comme la formation ou encore le salaire. Le quotidien au sein d’un laboratoire, est-ce que la Covid a eu une incidence sur cette profession ?
La vidéo sur ce métier est d’ores et déjà en ligne ! Et pour ceux qui préfèrent lire, c’est parti pour un résumé !

 

Épisode n°60
Sage-femme

Laure est sage-femme libérale. Elle peut faire de la rééducation périnée, de la préparation à la grossesse ou des sorties de maternité afin de vérifier le poids du nouveau-né et de la mère.
La sage-femme peut vous accompagner de votre adolescence jusqu’au bout de vos jours. Vous le saviez ? Et oui, les sage-femme n’interviennent pas uniquement sur les grossesses mais sur tout le suivi gynécologique (contraception, rééduction du périnée…) sauf cas particliuers qui pourraient nécessiter le suivi d’un.e gynécologue.

En profession libérale, il y a moins d’accouchements qu’en hospitalier.
C’est un métier magnifique où il y a beaucoup de bonheur avec l’arrivée des nouveau-nés. En revanche, psychologiquement, il faut être forte, car il peut arriver de découvrir des problèmes de couples profonds qui interviennent sur la santé physique et mentale de la femme.

Le métier de sage-femme donne accès à de nombreuses fonctions. La sage-femme peut faire de la gynécologie, de la préparation à la naissance, des IVG médicamenteuse. Vous pouvez même devenir sage-femme acuponctrice.

Quelle formation pour être sage-femme ?

Les études durent 5 ans après le bac.
Pour devenir sage-femme, il faut obtenir le diplôme d’État de sage-femme, qui se prépare en 4 ans dans une école de sages-femmes rattachée à un CHU, après une licence LAS (licence accès santé) ou PASS (parcours d’accès spécifique santé). Pour ces deux parcours, les étudiants sont sélectionnés sur leurs résultats.

Depuis 2019, les infirmiers diplômés d’Etat (IDE) souhaitant devenir sage-femme peuvent bénéficier de passerelles pour intégrer une école directement en 2e ou 3e année.

Le service hospitalier recrute de moins en moins avec les mutations. Il y a moins de places disponibles avec les regroupements de structures. Dans les régions attractives comme le Sud-ouest ont moins de places disponibles que la région parisienne.
Il faut choisir stratégiquement sa région.

Salaire : combien gagne une sage-femme ?

Concernant les salaires, il y a quelques disparités au démarrage.
Au niveau hospitalier, le début de carrière est entre 1650€-1700€ par mois sans compter les astreintes et les gardes.
Pour la libérale, cela va dépendre de votre agenda. On peut avoir une fourchette entre 1 500€ et 2 500€ net par mois.
En fin de carrière, si la sage-femme est passée cadre, on peut varier en 3 000 € et 4 500€ par mois.

Vous avez adoré découvrir ce métier ?
Si vous pensez que certaines personnes autour de vous peuvent être intéressées par ce métier, n’hésitez pas à leur partager notre article.
On vous propose de découvrir un autre métier dans le domaine de la santé qui est celui d’infirmier en psychiatrie.
On vous laisse découvrir cela 😉