Si je vous dis « Big Data », « Intelligence artificielle et machine learning », « croisement de données », ça vous parle ? Bienvenue dans le merveilleux monde des data scientist ! Leur mission ? Résoudre des énigmes et jouer avec d’immenses quantités d’informations. Pourquoi ? Pour tirer des tendances, établir des profils, trouver des gènes responsables d’une maladie, évaluer la culpabilité d’un accusé dans un procès, vous cibler la bonne publicité au bon moment… Vous l’aurez compris, le data analyst se niche partout, dans tous les secteurs (médical, juridique, publicité, politique, scientifique…) et fait parler les chiffres comme personne !

Autrefois appelés, statisticiens, ils connaissent leur heure de gloire car il n’y a jamais eu autant de données à traiter à disposition (le fameux Big Data : des quantités astronomiques d’informations stockées dans des bases numériques). Nous avons pu rencontrer Jean-Paul, data scientist depuis des années et désormais formateur data analyst.

Comment devenir data scientist ? Quelles sont les études, les parcours data à privilégier (Un master datamining ? Diplôme d’ingénierie Big Data ? Peut-on devenir un data analyst autodidacte) ? Quelle est la place du data analyst dans l’entreprise ? Concrètement, à quoi ressemble une journée de data scientist ?

Jean-Paul a répondu à toutes nos questions de manière concrète et transparente. (Et avec beaucoup de pédagogie 🙂 … parce qu’il en a fallu pour nous expliquer tous les concepts qui permettent de comprendre le sens et les possibilités du métier de data scientist !)

Mon debrief

Vous aimez les mathématiques et résoudre des énigmes ? Le métier de data analyst est fait pour vous ! Déjà – je vais être très terre à terre, mais c’est une réalité – c’est un métier qui recrute (particulièrement depuis quelques mois, et ce n’est que le début !) et qui offre des perspectives de salaires vraiment très intéressantes (cf la vidéo où Jean-Paul nous explique que les salaires peuvent monter très haut pour des data scientist séniors !). Ensuite, là où ça devient encore plus intéressant, c’est qu’on peut devenir data scientist dans des secteurs très variés : Jean-Paul, par exemple, a une formation de biologiste et a fait une thèse sur l’écologie. Il s’est formé seul aux techniques de data analyse pour traiter les données qu’il avait récolté dans le cadre de sa thèse. Il a ensuite eu l’occasion de mettre ses compétences au profit de sociétés plus orientées business & marketing.

L’intelligence artificielle est en train de transformer le monde tel qu’on le connaît : demain les diagnostics médicaux se feront via l’intelligence artificielle, certains actes juridiques également. Aujourd’hui déjà, on rencontre l’âme sœur grâce à des algorithmes… Et les maîtres d’orchestres de tous ces changements sont les data scientists.

Ça me semble être un métier passionnant qui requiert (à mon sens et d’après nos discussions avec Jean-Paul) trois qualités essentielles :

  • Le goût pour les mathématiques et les statistiques (ben oui, quand même un peu !)
  • Une facilité à communiquer avec les personnes, à comprendre leurs besoins et leurs attentes pour leur apporter un support d’aide dans leurs prises de décisions
  • Un grand sens de l’éthique car « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités » (c’est Spiderman qui l’a dit !)

Bref, je vous laisse découvrir le métier de data analyst dans notre vidéo ! N’hésitez pas à la partager aux personnes autour de vous !

Les offres d’emploi

HelloWork

Data Scientist H/F
Rennes – 35 CDI

Crédit Mutuel Arkéa

Data Scientist H/F
Brest – 29 CDI

Le backstage