Sélectionner une page

Devenir Dermatologue : Études, Salaires, Reconversions, Témoignage

Ceux qu'on a testés, Le métier de mes rêves

Nouvelle découverte métier aujourd’hui avec Victoire, dermatologue à Bordeaux ! Victoire nous a ouvert les portes de son cabinet le temps d’une journée pour répondre à toutes nos questions et nous parler de son métier sans langue de bois : quotidien, salaire, évolutions du métier ou encore guérisseurs et coupeurs de feu (oui oui !) on a évoqué de nombreux sujets avec elle, à retrouver dans la vidéo en fin d’article !
Bonne lecture !

Les missions du dermatologue : description du métier et quotidien

Le dermatologue est un médecin spécialisé dans le traitement des maladies et des problèmes de peau. Ses missions principales consistent à diagnostiquer et à traiter les affections de la peau, telles que l’acné, l’eczéma, le psoriasis, les infections cutanées, les tumeurs et les cancers de la peau. Le dermatologue est également chargé du suivi des patients atteints de maladies chroniques de la peau, tels que le vitiligo ou le lupus, et peut proposer des traitements pour améliorer leur qualité de vie. Le quotidien du dermatologue est donc très diversifié et peut inclure des consultations, des examens cliniques, des biopsies, des traitements au laser, des interventions chirurgicales mineures et des prescriptions de médicaments. Le dermatologue peut travailler en cabinet privé, en hôpital ou dans des centres de soins spécialisés. Le métier de dermatologue nécessite une grande expertise médicale et une connaissance approfondie de la peau, ainsi qu’une capacité à communiquer avec les patients pour comprendre leurs besoins et leur proposer les meilleurs traitements possibles.

Etudes et formations : comment devenir dermatologue ?

Pour devenir dermatologue, il est nécessaire de suivre une formation médicale spécialisée en dermatologie. Tout d’abord, il faut obtenir un diplôme de docteur en médecine après avoir suivi une formation médicale générale de six à huit ans. Ensuite, il faut effectuer une spécialisation en dermatologie qui dure en général de trois à quatre ans. Cette spécialisation comprend des stages pratiques dans des services de dermatologie, des formations théoriques et des travaux de recherche. Pour pouvoir exercer en tant que dermatologue, il est également nécessaire d’obtenir une licence d’exercice délivrée par l’Ordre des Médecins. Pour accéder à la spécialisation en dermatologie, il est nécessaire de passer un examen de sélection qui est organisé chaque année par le Conseil National des Universités. Les candidats sélectionnés peuvent ensuite intégrer une formation spécialisée en dermatologie dans un centre hospitalier universitaire ou dans une clinique privée agréée. Les études et formations pour devenir dermatologue sont donc longues et exigeantes, mais permettent d’acquérir une expertise médicale de haut niveau dans le domaine de la peau et des maladies dermatologiques.

Devenir dermatologue en autodidacte et sans diplôme : c’est possible ?

Non, il n’est pas possible de devenir dermatologue en autodidacte et sans diplôme. Le métier de dermatologue nécessite une formation médicale spécialisée et une connaissance approfondie de la peau et de ses maladies. Cette expertise ne peut être acquise que par le biais d’études et de formations médicales reconnues. De plus, pour exercer en tant que dermatologue, il est obligatoire d’obtenir une licence d’exercice délivrée par l’Ordre des Médecins. En résumé, devenir dermatologue sans suivre les études et les formations nécessaires est impossible et illégal.

Salaire et revenus : combien gagne un dermatologue ?

Le salaire d’un dermatologue peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience professionnelle, le lieu d’exercice, le type de pratique et les qualifications académiques. En général, les dermatologues peuvent s’attendre à un salaire annuel moyen compris entre 150 000 et 300 000 euros (soit entre 6 000 et 13 000 euros net mensuels). Attention, ces salaires sont seulement indicatifs. Par exemple, la dermatologue que nous avons interviewée nous a indiqué une fourchette nette mensuelle plus autour de 3 000 à 10 000 euros.
Les dermatologues qui travaillent dans les grandes villes ou qui possèdent leur propre cabinet peuvent gagner plus que ceux qui travaillent dans des zones rurales ou pour une entreprise. Les dermatologues qui se spécialisent dans des domaines particuliers tels que la dermatologie esthétique ou la dermatologie pédiatrique peuvent également gagner plus que ceux qui pratiquent une dermatologie générale. Globalement, la dermatologie est un domaine de la médecine qui offre des perspectives de carrière stimulantes et rémunératrices.

Reconversion métier dermatologue : comment faire ? Par où commencer ?

Vous pouvez embrasser une carrière de dermatologue à tout âge, mais pas de secret : il faut faire médecine et passer toutes les étapes universitaires obligatoires pour devenir dermato !

Qu’en est-il des dermatologues qui souhaitent se reconvertir dans un autre métier ?

Le métier de dermatologue est souvent considéré comme très spécialisé et exigeant une formation approfondie dans ce domaine de la médecine. Cependant, il existe des possibilités de reconversion pour les dermatologues qui souhaitent changer de carrière. En effet, les compétences acquises en dermatologie, telles que la capacité à analyser et à interpréter des images médicales, à établir des diagnostics précis et à communiquer efficacement avec les patients, peuvent être transférables à d’autres domaines de la médecine. Certains dermatologues peuvent choisir de se reconvertir en chirurgie plastique ou en médecine esthétique, tandis que d’autres peuvent se tourner vers des carrières dans la recherche médicale ou l’enseignement universitaire. D’autres possibilités de reconversion pour les dermatologues comprennent la création d’une entreprise liée à la dermatologie, telle qu’une ligne de produits de soins de la peau ou la création d’une clinique de dermatologie virtuelle. En fin de compte, la reconversion d’un dermatologue dépendra des intérêts personnels et des objectifs professionnels de chaque individu.

Quels sont les métiers liés au métier de dermatologue ?

Le métier de dermatologue est étroitement lié à plusieurs autres professions dans le domaine de la santé et de la beauté. Les infirmières spécialisées en dermatologie peuvent travailler aux côtés des dermatologues pour aider à effectuer des procédures telles que les biopsies, les examens de la peau et les traitements cosmétiques. Les esthéticiennes peuvent également travailler avec les dermatologues pour offrir des soins de la peau tels que des peelings chimiques, des traitements au laser et des injections de produits cosmétiques. Les techniciens en imagerie médicale peuvent aider les dermatologues à interpréter les images médicales, tandis que les scientifiques en recherche médicale peuvent travailler pour développer de nouveaux traitements et médicaments pour les maladies de la peau. Les pharmaciens spécialisés en dermatologie peuvent également travailler aux côtés des dermatologues pour fournir des médicaments et des traitements efficaces pour les patients atteints de maladies de la peau. En fin de compte, le métier de dermatologue est entouré d’un certain nombre de professions complémentaires, chacune jouant un rôle crucial dans la prestation de soins de la peau efficaces et de qualité.

Témoignage d’un.e dermatologue : on a interviewé Victoire, dermatologue à Bordeaux

Dans la vidéo ci-dessous vous découvrirez une interview d’une douzaine de minutes couvrant toutes les questions que vous vous posez sur le métier de dermatologue : combien gagne un dermatologue ? Quels sont ses types d’interventions (laser, UV, chirurgie esthétique…) ? Victoire, dermatologue à Bordeaux, nous dit tout, tout, TOUT sur son métier !

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Métiers similaires

Devenir puéricultrice : études, salaires, reconversion, témoignage

Devenir puéricultrice : études, salaires, reconversion, témoignage

D’assistante d’agent artistique à coach de vie, Delphine nous raconte sa carrière, des paillettes aux pépites

D’assistante d’agent artistique à coach de vie, Delphine nous raconte sa carrière, des paillettes aux pépites

Devenir technicien d’exploitation des eaux, ça vous parle ?

Devenir technicien d’exploitation des eaux, ça vous parle ?