Le bilan de compétences : pour qui ? Pour vous ?

Vous êtes salarié privé ou public ? Deux options :

  • “Je souhaite réaliser un bilan de compétences sans en informer mon employeur” : bonne nouvelle, c’est possible ! Vous pouvez réaliser votre bilan en dehors de heures de travail (et bien sûr, celui-ci reste financé). Rapprochez-vous de votre OPCA pour obtenir toutes les infos et être accompagné tout au long de votre projet (Qu’est ce qu’un OPCA et comment trouver mon OPCA ?)
  • “Je souhaite réaliser un bilan de compétences, en accord avec mon employeur actuel, en vue d’une évolution ou reconversion au sein de l’entreprise” : dans ce cas, le plus simple est de vous rapprocher du service RH de votre entreprise pour construire ce projet ensemble. Vous pourrez même demander une autorisation d’absence (accordée ou non par votre employeur).

Vous êtes demandeur d’emploi :

  • Dans la plupart des cas, vous avez accès à l’AIF (Aide Individuelle à la Formation) pour réaliser un bilan de compétences. Vous pouvez initier les premières démarches et vous renseigner directement auprès de votre conseiller Pôle Emploi.

Vous êtes actif non salarié :

  • Attention, le bilan de compétences n’est pas accessible aux actifs non salariés (indépendants, professions libérales). Dans votre cas, le dispositif qui vous sera le plus utile est le CEP (Conseil en Evolution Professionnelle) : vous pourrez faire gratuitement le point sur votre situation professionnelle auprès de l’un de ces cinq organismes habilités :
    • Pôle emploi
    • Association pour l’emploi des cadres (Apec)
    • Mission locale
    • Opacif
    • CAP emploi (pour les personnes en situation de handicap)

Pourquoi réaliser un bilan de compétences ?

J’envisage une reconversion professionnelle suite à un échec professionnel” (licenciement ou autre)

Je veux me réorienter sur un métier plus en accord avec mes valeurs

Il existe autant de bonnes raison d’effectuer un bilan de compétences que de personnes 😀.

Le bilan de compétences vous permettra de :

  • Identifier et hiérarchiser vos souhaits, motivations et centres d’intérêts professionnels.
  • Découvrir ou redécouvrir vos points forts et les compétences acquises tout au long de votre vie professionnelle (et personnelle d’ailleurs).
  • Construire un projet pertinent et réaliste : c’est à dire en accord avec vos rêves/souhaits et la réalité du marché.
  • Vous fixer des objectifs et des “deadlines”.
  • Évoluer au sein même de votre entreprise.
  • Justifier la pertinence d’une démarche de formation ou de validation des acquis de l’expérience dans le but de faciliter la construction et la mise en œuvre de votre projet.
  • Valider un projet professionnel (être sûr de votre choix) ou faire un choix entre différentes pistes de projets.
  • Vous appuyer sur le regard objectif d’un professionnel extérieur à l’entreprise sur toutes ces questions…
Je veux changer de métier

Je veux changer de poste dans mon entreprise

Les conditions à respecter pour réaliser un bilan de compétences

Si vous souhaitez réaliser votre bilan de compétences dans le cadre d’un congé de bilan de compétences financé par un Fongecif, vous devez avoir travaillé :

  • En CDI, au moins 5 ans (consécutifs ou non) en tant que salarié dont un an au moins dans votre entreprise actuelle.
  • En CDD, 24 mois dont 4 mois (consécutifs ou non) au cours des 12 derniers mois.

 

Si vous effectuez votre bilan dans le cadre du plan de formation de l’entreprise (PFE) ou du compte personnel de formation (CPF), aucune condition d’ancienneté n’est exigée.

Je vous souhaite de trouver votre voie et de commencer toutes vos semaines par des lundis qui chantent ! N’hésitez pas à discuter du bilan de compétences en commentaires ou à nous envoyer un témoignage si vous avez effectué un bilan. A très vite,

Camille