Lundi, nous partagions avec vous la vidéo métier ostéopathe. Céline nous a ouvert son cabinet d’ostéopathie et nous avons pu la suivre tout au long de la journée, découvrir comment se déroule une séance d’ostéopathie, comprendre ce qu’est l’ostéopathie, en quoi cette pratique de médecine manuelle est différente de la kinésithérapie.

La première vidéo été orientée sur le métier. Cette vidéo complémentaire sera orientée sur la pratique :

Qu’est ce que l’ostéopathie, comment ça fonctionne ? Est ce qu’il y a un côté mystique ou magique ? Sur quels outils et quelles sciences se basent les ostéopathes ? Et surtout, surtout : pourquoi et comment bien choisir son ostéopathe ?

Je vous laisse donc découvrir cette seconde vidéo ainsi qu’un texte que Céline a rédigé pour vous communiquer la vision de son métier.

« Le corps est une mécanique incroyable. Chaque pièce tient son rôle et la défaillance d’un rouage entraîne d’autres défaillances.
Si l’on compare le corps à une voiture, il est plus facile de se représenter le rôle que tient l’ostéopathe…
Imaginez deux types de cas avec votre voiture :

Le 1er cas : Vous accrochez un trottoir et le choc est un peu violent avec la roue. Vous voulez faire réparer votre voiture.

Dans un premier temps vous appellerez votre assurance et demanderez l’avis d’un expert. Son rôle sera d’effectuer un bilan les dégâts et il vous indiquera la marche à suivre pour les réparer.

Second temps, vous faites intervenir les mécaniciens pour faire un rééquilibrage, vérifier le parallélisme et vous en profitez pour faire un bilan général et vérifier que rien d’autre n’a été endommagé.

Troisième temps vous repartez avec votre voiture mais la conduite a changé, vous ne reconnaissez plus votre voiture. Vous sentez qu’à la moindre erreur de votre part tout va se dérégler.

Afin de régler au mieux le problème et de reprendre confiance, vous ferez appel à un expert du pilotage pour vous guider dans la reprise en main. Vous deviendrez un très bon pilote à votre tour.

Le corps est une mécanique incroyable. Chaque pièce tient son rôle et la défaillance d’un rouage entraîne d’autres défaillances

Reprenons ce processus avec votre corps.
Vous loupez un trottoir et votre cheville en subit les conséquences.
Le centre expert correspond ici au médecin généraliste qui détermine la gravité de l’entorse et vous indique la marche à suivre et les acteurs de santé qui vont s’occuper de votre cheville.
Le mécanicien expert sera donc l’ostéopathe qui recentrera votre cheville, rééquilibrera les appuis et fera un bilan global pour vous permettre de reprendre appui.
Le pilote expert, c’est le kinésithérapeute qui va vous réapprendre à vous servir de votre cheville et reprendre confiance en vos appuis.

Imaginez maintenant sauter une de ces étapes … Employer un mécanicien alors qu’il faut changer la direction malheureusement cassée ? Vous n’êtes pas passé par le médecin/radiologue…
Vouloir apprendre à piloter alors que la mécanique est instable ? Vous n’êtes pas passé chez votre ostéopathe…
Prendre le risque de piloter alors que vous ne savez pas vous servir de votre nouveau bolide? Vous n’êtes pas passé chez votre kinésithérapeute…

Le 2ème cas : vous sentez que votre véhicule a un problème et pourtant vous n’êtes pas à l’origine de ces dysfonctionnements… pas d’accident, pas d’accrochage.

Vous allez donc voir votre mécanicien pour faire un bilan. Les plus férus de l’automobile sauront qu’il faut régulièrement entretenir son bolide… le bilan sera donc rapide.
Les plus réticents attendront la panne pour faire le bilan et les réparations d’entretien.

Il est possible que votre mécanicien demande l’avis d’un centre expert ou vous incite à réapprendre à piloter puisqu’avec toutes ces années le modèle de votre véhicule est vieillissant, il faut le conduire différemment…
Mais peu importe, il va intervenir et vous permettre de repartir avec votre véhicule en utilisant les outils à sa disposition.

Reprenons à nouveau ces étapes avec votre dos.
Vous avez mal au dos de plus en plus régulièrement. Votre ostéopathe déterminera l’origine, fera appel à un bilan radio en cas de doute et vous redirigera si nécessaire vers un kinésithérapeute si vous devez rééduquer votre dos.

L’ostéopathe devient un acteur de première intention

Et c’est dans ces conditions que l’ostéopathe devient un acteur de première intention. Vous pouvez consulter votre ostéopathe sans prescription et son rôle sera d’établir un bilan des usures / postures / lésions articulaires, digestif et céphalique. Il pose un diagnostic de l’origine de vos douleurs. Vous serez ainsi au courant de votre fonctionnement et vous serez pris en charge avec les acteurs nécessaires si l’ostéopathie ne suffit pas à elle seule.

Les outils qu’utilise l’ostéopathe sont puissants et comme dans une caisse à outils de mécanicien il choisira ce qui est adapté à votre type de lésion et à votre état de santé général.

Il vous redonnera de la mobilité, c’est son obsession. Il faudra parfois du temps et plusieurs étapes en passant par plusieurs rouages.
Mais n’oubliez jamais… vous êtes le pilote.

 

Céline Laffargue. Ostéopathe

Un joli texte qui donne envie de prendre soin de son corps, de consulter régulièrement un ostéopathe pour s’assurer que la mécanique de notre corps fonctionne… comme sur des roulettes !

Les personnes qui ont visité cette page ont entré les requêtes suivantes sur leur moteur de recherche : différence entre kiné et ostéo, différence entre kinésithérapeute et ostéopathe, séance d’osthéopatie, comment bien choisir son ostéo, pourquoi consulter un onstéopathe, ostéopathie arnaque…, conseils ostéopathie.