Découvrir le métier de kinésithérapeute faisait partie de nos envies dés le début du projet Maintenant j’aime le lundi : c’est désormais chose faite grâce à Fanette, kinésithérapeute spécialisée kinésithérapie périnéale et kinésithérapie viscérale !

Fanette travaille dans un cabinet magnifique et super bien équipé (cf le bassin de balnéo thérapie dont nous avons bien profité sur la fin du tournage !). Elle nous a accueilli sur une journée pour nous faire tester une partie de son matériel et répondre à toute les questions que nous avions sur le sujet :

D’abord la formation

Quelles sont les études pour devenir kiné ?

A quoi ressemblent les formations kinésithérapeutes sans concours ?

Combien coûte une école de kiné ?

Puis le quotidien et les revenus

Quelles sont les différentes spécialités kiné : kiné viscérale, kiné périnéale, kinésithérapie du sport…

Combien gagne un kinésithérapeute ? Quel salaire pour un kiné en libéral ?

A quoi ressemble le quotidien d’un masseur kinésithérapeute ?

Que pense-t-elle d’autres disciplines comme l’ostéopathie et la chiropractie en tant que kiné ?

Fanette a été 100% transparente sur tous les sujets !

Mon debrief

Journée riche en découverte et en tests en tous genres ! Miguel a accepté de jouer les cobayes pour tester le massage à la ventouse sur le dos… et vu sa tête, on était bien loin du massage bien être sur le moment ! J’ai regardé le making of des dizaines de fois et je ne m’en lasse pas !

Nous également testé toutes sortes d’étirements et avons fini la journée de tournage dans le bassin de balnéo-thérapie pour tester quelques exercice de kiné rééducative !

Au delà des tests, j’ai été super étonnée de découvrir que non seulement, le métier de kiné ne connaît pas le chômage, mais surtout la communauté de kiné semble partager et échanger énormément (entre autres, via des groupes Facebook dédiés… oui oui !). Ce qui amène un gros avantage au métier de kinésithérapeute : on peut travailler à peu prés partout tout le temps. Une aubaine pour les plus nomades d’entre nous qui aiment bouger régulièrement !

Autre aspect super intéressant : les spécialisations kiné et le fait de pouvoir continuer à se former tout au long de sa carrière via de petits stages.

Au final le seul aspect « négatif » du métier est l’obligation formelle de garde la forme : en effet, les manipulations et les démonstrations d’exercices de rééducation kiné obligent les kinésithérapeutes à être en forme et en pleine possession de leur force et de leur vitalité !

Les personnes qui ont visité cette page ont entré les requêtes suivantes sur leur moteur de recherche : métier masseur kinésithérapeute, formation kiné sans concours, quelles études pour devenir kiné, salaire kinésithérapeute, kiné périnéale, kiné viscérale, qu’est ce que la kinésithérapie périnéale, avis kinésithérapie viscérale, kinésithérapeute du sport, comment devenir kiné, études kiné en Belgique, école de kiné prix, en quoi consiste le métier de kinésithérapeute, diffénce kiné ostéo.

Le Making of