Quand on aime, on ne compte pas. Chez Maintenant j’aime le lundi, on aime les animaux et on ne compte pas les métiers liés aux animaux qu’on a envie de découvrir ! Après éducateur canin et vétérinaire, on se retrouve cette semaine pour découvrir le métier d’auxiliaire vétérinaire (ASV).

Bérénice est assistante vétérinaire depuis plusieurs années. Après 15 années passées dans l’armée, elle effectue une reconversion pour devenir auxiliaire spécialisée vétérinaire (ASV). Cette amoureuse des animaux nous parle de son métier en gardant les pieds sur terre.

Si vous espérez passer vos journées en cabinet vétérinaire à câliner des chatons, vous allez être déçus. Le métier d’auxiliaire vétérinaire est passionnant, intense, mais aussi difficile ! Au delà des tâches de secrétariat médical (en clinique vétérinaire ou cabinet vétérinaire), vous serez amené à assister le vétérinaire dans les soins apportés aux animaux, à faire beaucoup de ménage, et même à faire de la vente et du conseil auprès des propriétaires d’animaux.

Comment devenir assistant vétérinaire ? Il existe plusieurs parcours, mais le plus sûr, selon Bérénice est de faire le Gipsa (Groupement d’intérêt public de formation en santé animale et auxiliaire vétérinaire), seule formation certifiante et reconnue par l’Etat. Ce parcours est ultra professionnalisant puisqu’il impose aux élèves de trouver un vétérinaire dés le début de la formation.

Bérénice nous explique comment elle a fait sa reconversion pour travailler avec animaux et pratiquer au quotidien un métier qu’elle adore. Elle nous parle aussi biensûr, des inconvénients du métier, de la difficulté des certaines situations, de l’empathie dont elle doit faire preuve face aux propriétaires des animaux dont elle prend soin.

Mon debrief

Les auxiliaires vétérinaires semblent être aux vétérinaires ce que sont les aides-soignantes aux médecins. Des indispensables ! Les assistantes vétérinaires font du secrétariat médical, du soin aux animaux, du conseil et de la vente auprès des propriétaires et aussi… moins glamour mais tout aussi indispensable, du ménage. Un métier pluriel en somme.
Je respecte énormément ce métier, ainsi que le métier de vétérinaire car je serai bien incapable d’assurer à leur place : ces métiers demandent, paradoxalement, beaucoup d’amour pour les animaux et leurs maîtres, mais aussi beaucoup de « détachement » pour ne pas souffrir de chaque drame qui arrive en clinique (maladies graves, décès…).

Le backstage

Recherches complémentaires pour les personnes souhaitant devenir vétérinaire :

  • Métier auxiliaire spécialisé vétérinaire, la formation, le salaire, les missions
  • Les métiers avec des animaux
  • Travailler avec des animaux exotiques
  • Travailler en cabinet vétérinaire
  • Emploi en clinique vétérinaire
  • Le métier de vétérinaire biologiste
  • Le quotidien des assistantes vétérinaire
  • Travailler avec des animaux
  • Formation auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV)
  • Devenir Auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ)
  • Découvrir le métier d’assistante vétérinaire
  • Secrétariat médical vétérinaire
  • Gipsa (Groupement d’intérêt public de formation en santé animale et auxiliaire vétérinaire)
  • Offres d’emploi assistant vétérinaire

Vous avez aimé cet article : partagez-le à tous vos proches qui possèdent un animal de compagnie, souhaitent devenir assistant vétérinaire ou tout simplement, aiment les animaux et sont curieux de savoir comment ça se passe dans les coulisses d’un cabinet vétérinaire !