Sélectionner une page

Les métiers de l’Opéra : témoignages d’artistes, techniciens, médiateurs culturels, chargés de communication

Les youtubers Camille et Miguel vous font découvrir les métiers de l’Opéra National de Bordeaux
L’Opéra National de Bordeaux nous a récemment laissé l’opportunité d’interviewer des professionnels du théâtre qui ont participé à l’élaboration de l’Opéra « Madame Butterfly » (que l’on a pu voir le soir même à l’issue d’une douzaine d’entretiens, journée de folie !) : une chanteuse lyrique, une maquilleuse professionnelle, un régisseur général… Et bien d’autres ! Objectif : comprendre comment se « fabrique » un Opéra, qui joue quel rôle et quels métiers interviennent tout au long de ce processus :

  • la construction d’un Opéra (le spectacle, pas l’édifice), détaillé par Emmanuel Hondré le Directeur Général de l’Opéra National de Bordeaux
  • les costumes (fabrication, couture, coupes, retouches, habillage des artistes les soirs de représentation) par Claire Gollentz, couturière
  • les accessoires qui viennent compléter les costumes (bijoux, armures, casques, chapeaux, perruques…) par Eric Dalman, chef atelier déco-costumes
  • le maquillage artistique par Annie Lay, chef maquilleuse
  • le chant lyrique et l’interprétation de personnages, par la chanteuse Virginie Verrez, artiste mezzo-soprano
  • l’installation du décor du plateau par Fabrice Dourgadou, adjoint-chef machiniste
  • l’organisation globale de tout : les répétitions, la technique, l’orchestre, les déplacements des artistes… par Gabrielle Laviale, régisseur général
  • la diffusion et la communication par Laurent Croizier, directeur adjoint à la communication
  • l’accès à l’Opéra pour tous (jeunes, personnes souffrant de handicaps…) par Solène Jolivet, médiatrice culturelle
  • le protocole (les invitations, le placement des VIP) par Hervé Buchou, chargé de protocole

Quels métiers interviennent dans la création d’un opéra ?

La liste n’est pas infinie mais presque ! Entre les métiers de la technique, de l’artistique, de la diffusion, de la communication… il y en a pour tous les goûts et toutes les carrières ! Voici une liste non exhaustive :
– Compositeur – Librettiste – Réalisateur – Directeur musical – Chorégraphe – Responsable scénographie – Costumier – Maître d’œuvre – Directeur technique – Régisseur – Répétiteurs – Chanteurs – Instrumentistes – Éclairagiste – Machiniste – Perchiste – Voix off…
Quelques exemples des métiers que l’on a découvert lors de ce reportage !

Costumier – couturier

Ils recherchent, imaginent et réalisent les costumes des artistes.
Concernant les études et la formation, plusieurs parcours possibles, directement après la 3ème ou plus tard après un BAC général.
Les salaires débutent à 1500 euros net mensuels.
Les couturières ou costumiers peuvent travailler avec des plumassiers, chapeliers, bottiers, perruquiers, gantiers, passementiers…
On détaille ce métier dans notre vidéo (disponible en bas de cet article) grâce au témoignage de Claire, couturière à l’Opéra National de Bordeaux !

Accessoiriste

Il s’occupe de tout ce qui touche à l’objet : des décors d’une scène aux objets utilisés par le comédien (attention, pas les casques armures ou encore perruques des artistes, il s’agit là d’un autre métier !).
Il travaille sous la direction d’un décorateur-scénographe.
Plusieurs parcours sont possibles pour devenir accessoiriste de théâtre : il existe un CAP accessoiriste-réalisateur et les plus diplômés peuvent aller jusqu’au BAC+5.

Médiateur culturel à l’Opéra

Il est l’intermédiaire entre la culture et le public.Il a bien souvent un pied dans la communication, un pied dans l’institutionnel et bien sûr un pied dans l’artistique. Le métier demande un caractère à la fois créatif et rigoureux. Les médiateurs culturels ont bien souvent à minima une licence. Voire un master. Il existe de nombreux parcours possibles. Les salaires débutent à 1600 euros net mensuels dans le public et 1800 dans le privé.

Chargé de protocole à l’Opéra

C’est le chef d’orchestre des cérémonies officielles. Il s’occupe principalement des invitations, des placements des VIP ainsi que des cocktails d’après spectacles par exemple.

Chargé de communication dans le milieu du spectacle

Son travail est multiple : faire connaître la programmation en vue de remplir les salles, communiquer sur l’Opéra ou le théâtre pour démocratiser le lieu et les spectacles et éveiller la curiosité du plus grand nombre. Il travaille sur de nombreux supports (internet, presse, programme papier d’un opéra en particulier…)

Régisseur général de théâtre ou opéra

Le régisseur a pour mission de coordonner les personnes et les moyens matériels pour qu’un spectacle se déroule sans encombre. Ses missions sont extrêmement variées puisqu’il doit avoir un œil partout : les plannings, la location de matériel, le bon fonctionnement du son et lumière ou encore le budget de la production.
Il doit donc avoir de nombreuses connaissances techniques, une aisance dans les relations humaines, et une bonne dose de rigueur, de patience et d’organisation.
Parce que les missions sont nombreuses, ils sont le plus souvent plusieurs sur une même production : le régisseur général, chef des chefs puis les régisseurs plateau, son, lumière… etc.
Généralement les régisseurs passent un DN, diplôme National, en 3 ans sur les métiers d’Art. Certains possèdent un Master mais ce qui fait un bon régisseur, c’est l’expérience engrangée au fil des projets.

Maquilleur artistique

Ils transforment les comédiens pour les aider à incarner leurs rôles. Contrairement aux maquilleurs traditionnels, ils peuvent se retrouver à devoir enlaidir ou vieillir des personnes !

comédiens, régisseurs, musiciens… Intermittents ou salariés ?

Et bien c’est une chose qui nous a surprise à l’Opéra National de Bordeaux : la plupart des professionnels sont salariés de l’Opéra ! Il s’agit cependant d’une exception qui ne concerne que les grands lieux de l’Opéra. En effet, bien souvent les métiers du spectacle vivant se pratiquent sous le statut d’intermittence.

Témoignages de métiers artistiques

Les témoignages de professionnels des métiers liés à l’Opéra peuvent fournir une perspective unique et riche à ceux qui s’intéressent à ce domaine. Ils peuvent donner une idée des possibilités et des variétés que comportent les métiers liés à l’opéra, et permettre aux aspirants de mieux comprendre le monde de l’opéra et de ce qu’il faut pour y réussir. Les témoignages peuvent également donner aux aspirants des conseils et des astuces pour les aider à atteindre leurs objectifs. En tout cas, c’est notre souhait avec ce documentaire !

Commentaires

1 Commentaire

  1. Christina Depyper

    Je pense qu’il manque un métier qui intervient dans l’ombre peut être mais sans eux la scène les locaux les loges ne serait pas ce qu’ils sont mais bon se n’est pas grave

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *