Apprendre tout au long de sa vie professionnelle, se former sur le tas en faisant votre travail c’est bien (c’est même très bien). Mais obtenir une certification pour ces dernières expériences, c’est encore mieux ! Grâce à une VAE, validation des acquis de l’expérience, vous pouvez prétendre à un poste avec plus de responsabilités voire réaliser une reconversion. Zoom sur tous les points importants concernant ce programme.

En clair et sans blabla : Qu’est-ce que c’est ?

La VAE est une solution de formation qui vous permet d’authentifier les compétences récemment acquises. Votre dossier devra comporter deux parties dont l’une concerne la recevabilité et l’autre l’analyse de vos compétences.

Un dossier est reconnu recevable si vous pouvez attester d’au moins 3 années (soit minimum 5000 heures) d’exercice d’un métier et donc d’apprentissage des qualifications demandées pour obtenir une certification liée à ce métier.

En bref

  • But : faire valoir ses expériences professionnelles, faire reconnaître ses compétences et aptitudes professionnelles
  • Pour toute personne qui justifie de +3 ans d’expérience
  • Entre 4 et 8 mois avant obtention
  • 5 heures/semaine de travail sur les doc à rendre
Une fois que le dossier est déclaré recevable, vous devez proposer une demande de « validation sur le fond ». Celle-ci sera jugée par une commission de validation (vous pourrez alors obtenir une validation partielle ou totale).

Grâce à ce dispositif, vous pouvez obtenir un diplôme de n’importe quel niveau et de différents organismes. Un congé peut également vous être octroyé pour une durée de 24 heures maximum pour la validation de vos acquis. Elle peut être déduite pour la formation ou pour réaliser les épreuves en vue d’obtenir votre diplôme.

C’est pour qui ? Pour moi ?

Pour prétendre à la VAE, vous devez répondre à certaines conditions comme vu précédemment, mais la bonne nouvelle, c’est que cette certification est accessible que vous soyez :

  • Salarié en CDD ou CDI ayant une certaine expérience
  • Chef d’entreprise
  • Demandeurs d’emploi, bénévole ou autre statut…
  • Le temps de préparation du dossier varie en fonction de votre statut, mais comptez entre 4 et 8 mois (avec un investissement de temps hebdomadaire d’environ 5 heures).

Un cas concret pour comprendre !

Georges a quelques compétences dans le domaine de la négociation, mais n’a aucun diplôme ou certification. Etant commercial depuis plusieurs années dans une entreprise de vente de matériel informatique pour entreprises, il est actuellement sollicité par ses supérieurs pour réaliser une VAE afin d’obtenir une validation de ses acquis.

Sa demande est donc appuyée par son employeur qui souhaite lui proposer un poste avec plus de responsabilités. Il prévoit donc en septembre prochain, de passer sa VAE avec le soutien de ses collaborateurs (et un créneau de 2 heures par semaine réservé à la rédaction de ses livrets).