Enfant on rêve de devenir archéologue, astronaute ou encore une grande star internationale ! Plus grand, on veut devenir cadre, chef d’entreprise… Mais quel est le rêve de ces cadres ? Devenir artisans ! Et oui et oui, une nouvelle vague de cadres renvoie leurs costumes cravates bien repassés au placard contre un bleu de travail flambant neuf.

Se réveiller sans motivation, aller travailler sans envie, ni passion. Ce ressenti est celui de bon nombre de français, qui ne seraient pas épanouis dans leurs emplois respectifs. En effet, selon une étude menée par l’Afpa, 74 % des salariés auraient déjà envisagé de changer d’orientation professionnelle au cours de leur vie. Certains cadres notamment, se sentiraient inutiles dans leur environnement de travail, seraient en quête de sens, et de renouveau et seraient de plus en plus tentés par une reconversion.

Tout plaquer pour devenir peintre, menuisier, cuisinier, boulanger…

Se lancer en tant qu’artisan et vivre de sa passion ? C’est possible, c’est réalisable ! Ce qui m’oblige à faire référence à Jean Laurent Cassely, auteur du bestseller « La Révolte des premiers de la classe ». Livre parlant de ces cadres qui se reconvertissent (à liiiire absolument).

De nombreux cadres ne seraient donc plus stimulés par leur job et souhaiteraient se tourner vers de nouveaux métiers, notamment par le secteur de l’artisanat, ils ont envie de concrets, de renouveau, de se sentir utile dans leur métier.

Un CAP après un Bac + 5, oui et alors ? On pourrait penser que cela ne concernerait que les quinquagénaires, lassés par la routine et l’ennui mais ce n’est pas forcément le cas : en effet dans certains cas, une ou deux années seulement après s’être lancés dans le monde professionnel, les jeunes actifs se rendent finalement vite compte que leur job ne leur apporte pas ce qu’ils attendaient au départ.

Quelques pro “Maintenant j’aime le lundi” ayant choisi une reconversion dans l’artisanat :

Ils tentent alors une reconversion professionnelle dans différents milieux, notamment dans les métiers de l’artisanat. Ces cadres ne veulent plus avoir à justifier l’utilité de leur travail, ils veulent être fiers de ce qu’ils accomplissent et notamment le fait de réaliser quelque chose de leurs propres mains. (Satisfaction personnelle + + + ) Réhabilitation du handmade ? Néo-Artisans ? On pourrait se demander si cela ne serait pas simplement une nouvelle tendance ? Selon moi, il s’agit là d’un nouveau souffle, qui va révolutionner et changer considérablement le monde du travail.

Les envies des générations de maintenant sont différentes de celles de nos parents !

Alors que nos ainés souhaitaient trouver un job pour gagner leur vie aisément, les nouveaux travailleurs cherchent un travail leur apportant du sens, et de l’épanouissement personnel. Se sentir bien au travail, cette nouvelle philosophie submerge les bureaux. Le travail et son environnent connaissent un changement, une évolution radicale.

Ils sont nombreux à l’avoir fait alors pourquoi pas vous ? Attention cependant car l’on ne peut s’improviser artisan…

Un peu d’inspiration made in “Maintenant j’aime le lundi” si l’aventure vous tente : devenir charpentier, devenir plombier, devenir peintre en bâtiment

Si vous avez envie de nous raconter votre « métier passion » ou votre « reconversion », nous partager votre expérience, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou via Instagram, on est toujours à la recherche de professionnels passionnés et prêts à transmettre !