« Le plus difficile c’est de se décider à sauter le pas. Une fois inscrit, l’envie et la confiance ne cessent de grandir. C’est une aventure personnelle et collective dont on ressort transformé à jamais. »

Le DAEU : Baccalauréat pour les retardataires

Passé un certain âge, vous vous dites qu’il est trop tard pour reprendre des études, que vous n’aurez certainement pas le niveau et que tout ça de toute façon ce n’est plus pour vous ? Détrompez vous. Que vous aillez 30 ou 50 ans il y a toujours des solutions pour retrouver le chemin de la formation et vous offrir une seconde jeunesse scolaire. Le Diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) en fait parti.

Qu’il s’agisse d’un besoin personnel, de trouver un job, d’en changer ou tout simplement d’évoluer dans votre métier actuel, de nombreuses raisons poussent chaque année de plus en plus d’adultes à reprendre les études. Le Daeu est un excellent moyen de donner un nouveau souffle à son orientation. Il permet d’acquérir un diplôme équivalent au baccalauréat. Grâce à lui vous pouvez présenter des concours administratifs ou encore obtenir le niveau exigé pour intégrer une formation professionnelle.

Le DAEU en bref

Diplôme équivalent au BAC
Coût : 1000 euros (aides au financement existantes)
Date limite d’inscription : mois de septembre

Les deux facettes du DAEU

Le Daeu est divisé en 2 catégories : A et B.

La première, Daeu-A, est l’équivalent du Bac littéraire. Elle est structurée de la manière suivante : aux deux matières de base que sont le français et l’anglais, vous devez y ajouter deux matières supplémentaires qu’il vous revient de choisir selon vos préférences. La liste est variable selon les académies mais on retrouve généralement, l’histoire, la géographie, la philosophie, les mathématiques ou des langues vivantes optionnelles.

Le Daeu-B pour sa part répondra aux besoins de ceux qui souhaitent suivre une voie scientifique. Les matières de base sont les mathématiques et le français. Comme son pendant littéraire, vous devez opter pour deux matières complémentaires de votre choix parmi lesquelles la physique-chimie, l’informatique-bureautique ou les sciences de la vie et de la terre.

Une année dense et enrichissante

Le Daeu fonctionne selon le calendrier scolaire traditionnel. De septembre à Juin, vous aurez la possibilité de vous asseoir sur les bancs de l’université pour suivre les cours en présentiel ou vous pourrez opter pour la formule à distance si vous êtes toujours engagé dans une activité salariale. Dans ce cas là, vous recevrez vos cours directement par voie postale ou bien par mail en version numérique. Attention toutefois à cette dernière option, elle demande de votre part une assiduité et une motivation à toute épreuve. Si vous le pouvez, je vous conseille de privilégier les cours à l’université. L’émulation de groupe et la bienveillance des professeurs sont un atout non négligeable à votre réussite.

Pour l’avoir vécu, je peux témoigner de l’aventure humaine extraordinaire que représente le Daeu. C’est avec un regard d’adulte que l’on se plonge dans la (re)découverte de cet apprentissage et croyez moi, ça change tout. De plus, la diversité des profils est étonnante et motivante. Du jeune de 25 ans qui brigue une école de commerce, à la mère de famille qui souhaite créer sa propre entreprise ou au retraité qui se lance le défi d’obtenir son Bac, vous ferez à coup sur bon nombre de rencontres enrichissantes. Le partage et l’entraide seront les maîtres mots de votre année.

Le partage et l’entraide seront les maîtres mots de votre année

À chacun sa formule

Si vous choisissez de prendre part aux cours en présentiel vous assisterez au choix à une journée complète de 8h par semaine ou bien 2h le soir pendant quatre jours. L’année débute mi-septembre. La première étape importante est en février. C’est l’occasion de tester vos connaissances en situation réelle avec l’inévitable, mais au combien précieux, passage de l’examen blanc. Le diplôme officiel se présente au mois de mai dans les mêmes conditions que le Baccalauréat. Si vous échouez, pas de panique, le rattrapage de juin vous offre une nouvelle chance de valider votre année. Il ne vous reste plus qu’à venir scruter le tableau des résultats pour profiter du plaisir de découvrir votre nom dans la colonne des reçus.

Si vous aviez des doutes, des réticences, n’hésitez plus. La marche n’est jamais trop haute. Des réunions d’information se tiennent généralement deux fois par an, entre mai et août et la date limite d’inscription est fixée au mois de septembre. Chaque université propose son propre calendrier donc à vous de vous orienter vers l’organisme correspondant à votre situation géographique. Les frais généraux pour le Daeu s’élèvent à près de 1 000 euros mais sachez que Pôle-emploi ou le Conseil régional sont des organismes qui peuvent vous accompagner dans le financement de votre formations.